Audrey Lamy : un humour décapant

Jeudi soir, l’humoriste Audrey Lamy a fait son show au grand auditorium du centre de congrès d’Angers, devant un public venu nombreux pour une heure trente de rire.

Audrey Lamy (k wet production)

A 20h45, entrée en fanfare puisqu’Audrey Lamy monte sur scène en arrivant par la salle, parlant au téléphone avec sa copine Caro, un sac de shopping à la main. Avant de démarrer ses sketchs, elle demande au public l’autorisation de consulter le courrier de sa banque qu’elle a reçu le matin même et qui ne s’avère pas très brillant. S’ensuit une conversation téléphonique plutôt animée avec sa banquière. Commence alors une valse de personnages décalés, touchants et un brin déjantés.
De son premier rôle dans le costume de Belle, pour animer un goûter d’anniversaire où les enfants se montrent insupportables, à Stériline, le stérilet et sa vie passionnante, l’humoriste campe des personnages piquants et traite de sujets du quotidien. Elle parle de son amie, retrouvée grâce à Facebook, une femme à la voix rauque qui lui lance que « c’est marrant, en fait quand t’es de face, on dirait que t’es de dos parce que t’es plate des deux côtés ».
Les spectateurs découvrent également à quelle occasion elle a rencontré son copain, Cédric Capuchon : une soirée où elle était en lapin bleu. Peut-être pas l’idéal pour séduire ! Les voix off des convives et des pensées d’Audrey Lamy illustrent le sketch ; un petit plus pour une dimension plus réaliste.
La question de l’éducation des enfants n’est pas en reste avec l’intervention de la maman de Clitorine, au sujet de ses résultats scolaires. La télé-réalité tout en jeu de mot, avec Vania, la gagnante de l’émission Poupstar. Le must de la soirée est immanquablement la séquence avec  Brad Pitt ou plus précisément avec la poêle à l’effigie de ce comédien. Un numéro improbable, une scène romantique entre une poêle et l’humoriste. Irrésistible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *