Tété, poète jongleur de mots et de mélodies

En tournée acoustique à travers la France, Tété faisait une halte à la Maison Commune des Loisirs (MCL) de Beaucouzé, près d’Angers, vendredi soir. Une soirée intimiste, seul avec sa guitare devant 300 personnes.

Tété en acoustique, devant environ 300 personnes à Beaucouzé

Après la chanteuse Lola Baï et ses morceaux pop, en première partie de soirée, Tété a présenté un concert acoustique dans un registre folk/blues/pop/rock. Seul en scène avec sa guitare, c’est dans une ambiance intimiste qu’il partage son amour de la musique et des mots avec le public. Toujours aussi expressif, le chanteur communique son énergie à travers ses chansons et installe une réelle complicité avec ses spectateurs en quelques accords de guitare sèche ou une mélodie reproduite en sifflant.
Ses morceaux aux paroles riches de rimes et jeux de mots, s’enchaînent avec rythme et poésie. Il alterne des extraits de ses différents albums, dont son cinquième sorti en février 2013 s’intitule Nu là-bas : « Ritournelle », « Nus là-bas », « La bande son de ta vie », « Marie Laveau », « Comment te dire ». Des chansons plus anciennes, issues notamment de son album de 2010, Le premier clair de l’aube, bien connues des fans, « Le fils de Cham », « Le premier clair de l’aube », « Le meilleur des mondes », « Madeleine bas de laine » ou encore « A la faveur de l’automne » sont reprises en choeur dans la salle, pour le plus grand plaisir de Tété.
Face à un public familial dynamique, l’artiste tend le micro à une fillette, au pied de la scène, pour chanter quelques paroles de « Marie Laveau », qu’il accompagne à la guitare. Un moment touchant et représentatif de la générosité du chanteur envers ses fans. Puis, son besoin de communiquer avec la foule venue le voir se fait plus fort. Il descend dans la salle où un cercle se forme autour de lui, pour terminer le morceau au milieu des spectateurs, ravis.
Après le rappel, Tété revient sur scène sous un tonnerre d’applaudissements, pour trois morceaux, avant de s’adresser directement au public. « Merci aux enfants, merci les copains. A bientôt ! Je vous fais des bisous », lance-t-il avant de quitter la scène épanoui et souriant, tout comme pendant l’heure et demie envoûtante et rythmée qui se termine. « C’est efficace et ça finit bien la semaine. Il a autant la pêche devant plusieurs milliers de personnes que devant 300, c’est super ! », s’enthousiasme en choeur Aurélie, Yan et Jordane, en sortant de la salle.
Galerie photos du concert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *